Notre sélection de 6 livres pour sensibiliser les enfants au handicap

Notre sélection de six livres pour sensibiliser les enfants au handicap

Sensibiliser dès le plus jeune âge au respect de l’autre et au respect de la différence est important. Mais il est parfois difficile de trouver les bons mots pour aborder les problématiques liées au handicap. Le bon réflexe : direction les rayons de la littérature jeunesse ! Vous y trouverez de jolis livres qui sauront aborder avec justesse et délicatesse la question du handicap pour sensibiliser les plus jeunes à la tolérance. Nous avons demandé à Stéphanie Daniel, fondatrice de la librairie jeunesse engagée Les livres qui sèment ses meilleures recommandations. Et voici sa sélection.
Helen Keller, collection Petite & Grande parler du handicap

 

Helen Keller, collection Petite & Grande, éditions Kimane, dès 5 ans

Helen Keller devint sourde, aveugle et muette à l’âge de 19 mois mais sa rencontre avec l’éducatrice Anne Sullivan à 6 ans changea le cours de sa vie. Déterminée à communiquer avec l’extérieur, elle découvrit le braille et fut diplômée d’une grande université. Elle est l’autrice de dix livres dont The Story of my life (Sourde, muette, aveugle - Histoire de ma vie) qui fit le tour du monde. Elle est également connue pour son engagement en faveur des droits des femmes et des personnes handicapées.

Dans la même collection, on peut retrouver les portraits de Stephen Hawking, grand astrophysicien paralysé par la maladie de Charcot et théoricien des trous noirs; Wilma Rudolph, atteinte de la poliomyélite et championne Olympique de course à pied ou Frida Kahlo, artiste peintre notoire atteinte de poliomyélite également. Ces figures inspirantes démontrent que le handicap peut être une force permettant d’accomplir des choses extraordinaires.

parler du handicap avec les enfants
La récré des bulles, édité par l’association La récré des bulles, dès 4 ans

Un album unique sur le premier jour de classe d’Adam, un enfant autiste. Rédigé à la première personne, Adam décrit sa rencontre avec sa maîtresse et ses camarades, sa passion pour les abeilles et sa façon de ranger les choses, les bruits et les émotions dans des bulles. Pour se rassurer, il imite les gestes d’un oiseau. Ecrit par Ismahene Laidaoui, clinicienne au contact d’enfants porteurs de handicap, cet album invite à briser l’isolement des familles concernées. De nombreuses notes en fin d’ouvrage permettent de comprendre et d’échanger avec les enfants.


“Lorsqu’une personne est autiste, cela fait partie de son identité, et on ne cherche pas à la changer mais à l’accompagner afin qu’elle puisse vivre de façon adaptée avec son environnement”.
parler du handicap
La serre de Louis, éditions Millepages, dès 3 ans

Dans ce livre, il n’est nullement mention du handicap de Louis ou de la manière dont il se déplace avec son fauteuil roulant. Nous suivons simplement le récit de Louis qui nous fait découvrir les fruits et les légumes de sa serre. La banalisation du handicap dans les récits pour enfants est importante pour qu’il ne soit plus considéré comme une caractéristique anormale, mais comme une singularité propre à chacun.
parler du handicap avec les enfants

Main-Oiseau, éditions Motus, dès 5 ans

Main-oiseau est un bijou graphique et poétique. Sous la prose de Benoît Lamenais qui raconte l’histoire de sa fille née avec 3 doigts sur une main, nous rentrons dans le combat d’une famille contre les moqueries et les peines infligées. Lorsque l’amour et l’imagination triomphent, la petite main se change en oiseau et déploie ses ailes pour affronter la vie. Ce récit sensible est le cri du coeur d’un papa pour changer notre regard sur le handicap.

“Parfois il y en a qui sursautent, parce qu’ils n’ont pas l’habitude de tenir une main aussi petite. Moi j’ai l’habitude. Je fais de ma paume un nid, pour sa main-oiseau”.

parler du handicap avec les enfants
Petite Pépite, éditions MeMo, dès 3 ans

A l’instar de Main-oiseau qui relate le vécu d’un parent, Petite Pépite est l’oeuvre de Nada Matta, artiste et maman d’une petite fille touchée par la trisomie 21. A travers une série de verbatim de la vie courante, elle questionne notre rapport à la différence, sans jugement, ni reproche. Le texte est minimaliste mais les portraits à l’encre de chine appellent à la contemplation. Par un jeu d’ombres et de points de vue, l’artiste nous invite aux côtés de la fillette, comme pour mieux la connaître. A l’issue du livre, l’autrice nous adresse un message touchant, tel un plaidoyer pour le droit à la différence.

“Bonjour, je cherche un jeu pour ma fille ! Quel âge a-t’elle ? Neuf ans, mais un jeu pour un enfant de six ans ira très bien !”
parler du handicap avec les enfants
Merci mon corps, éditions Mango Jeunesse, dès 3 ans

Dans ce livre, la notion de handicap est abordée très subtilement. D’ailleurs le mot “handicap” n’est jamais utilisé, bien qu’une partie du texte et images s’y réfèrent. Il est souligné combien la gratitude envers soi-même et son corps est importante pour bien grandir. Elle l’est tout autant pour des corps perçus comme “différents”. Par exemple, dans la section “Merci mes mains”, on peut lire : “vous me permettez d’attraper mes jouets préférés, d’accrocher, de gratter, de caresser, de remercier, de saluer et de compter. J’ai une amie qui utilise les siennes pour parler”.